Mobilisation – Projet de loi « Ecole de la confiance »

Home / Actualités / Mobilisation – Projet de loi « Ecole de la confiance »

Le président de l’AMRF (association des maires ruraux de France) nous interpelle au sujet de la loi Blanquer : « Ecole de la confiance ».

Le courrier reçu

 

Mesdames, Messieurs,

 

Le Bureau de l’Association des maires ruraux de France, réuni le 25 mars 2019, a décidé de lancer une grande action autour du projet de loi « Ecole de la confiance » et d’appeler à une forte mobilisation de tous les élus de notre réseau, ainsi qu’au-delà, de tous les autres maires, des directeurs d’écoles, des personnels scolaires et des parents d’élèves.

 

L’objectif est clair et non négociable : obtenir, dans ce projet de loi,le retrait de la disposition relative à la création des Établissements publics locaux des savoirs fondamentaux (article 6 quater), ajoutée sans concertation en pleine lecture à l’Assemblée, preuve de la volonté de dissimuler les effets d’une mesure contraire à l’intérêt du monde rural.

 

Si ce projet de loi était définitivement adopté par le Parlement, ce serait un acte fort de ce gouvernement et de sa majorité contre le développement du monde rural, contraire à toutes les déclarations sur la cohésion des territoires et surtout les aspirations de nos concitoyens consignées dans les cahiers de doléances et de propositions pour plus de considération et des services publics de proximité.

La bataille s’annonce serrée, mais seule la mobilisation de tous permettra sa réussite.

Première preuve de notre poids et de l’engagement des Maires ruraux, l’AMRF sera reçue par le ministre de l’Éducation Nationale le 9 avril. Nous saisirons officiellement les pouvoirs publics et porterons ce message également à la ministre de la Cohésion des territoires, que nous rencontrerons prochainement.

 

Nous vous demandons de rencontrer au plus vite vos sénateurs et députés, et d’informer les directeurs d’école et les parents d’élèves de l’engagement sans faille des maires ruraux au service de l’école rurale. La logique de concentration qui tient lieu de politique d’aménagement du territoire, au mépris des dynamiques territoriales, doit connaitre un coup d’arrêt au terme de cette mobilisation.

 

Nous vous demandons de mobiliser fortement vos collègues sur cet enjeu pour qu’ils soient le relais de cette mobilisation.

 

Merci de diffuser largement le message.

 Nous vous invitons à tenir des conférences de presse, débats, animations, manifestations

 

Vous trouverez – ci-jointe – en appui une note avec les propositions de l’AMRF et les demandes de modifications de la loi en discussion ainsi qu’un modèle de courrier pour solliciter des entretiens avec des acteurs locaux. Celle-ci devrait arriver au Sénat en avril et le gouvernement souhaite adopter avant l’été pour une entrée en application à la rentrée 2019.

 

Le temps est compté. La réactivité doit être forte en appelant tous les acteurs concernés à rejoindre les maires ruraux dans ce mouvement.

 

Aussi, le Bureau et l’équipe de l’AMRF seront entièrement mobilisés pour vous aider à mener dans les meilleures conditions cette action.

Un communiqué de presse rappellera les positions de l’AMRF. Il pourra être utilisé localement.

 

Comptant sur votre engagement et votre mobilisation,

 

Pour le Bureau

Vanik BERBERIAN

Président

Rencontrer les sénateurs et députés

Nous vous demandons de rencontrer au plus vite vos sénateurs et députés, et d’informer les directeurs d’école et les parents d’élèves de l’engagement sans faille des maires ruraux au service de l’école rurale.